• à la une : Entretien avec Anne Nivat : le 18 mars 2018, les Russes seront-ils Un continent derrière Poutine ?
  • à la une : Campus 2022,un projet universitaire et architectural d’envergure en plein cœur de Paris.

Campus

Jedes Jahr erhalten mehr als tausend Studierende des Instituts für politische Studien in Paris – auch Sciences Po Paris genannt – ihr Master-Diplom. 2015 haben 75% von ihnen beschlossen, direkt den Einstieg ins Berufsleben zu wagen. Von ihnen berichten 87%, innerhalb der ersten sechs Monaten nach ihrem Abschluss, direkt eine Anstellung gefunden zu haben. Diese Zahlen klingen vielversprechend und dienen oft als Aushängeschild der Bildungseinrichtung. Was allerdings auffallend ist, sind die Beschäftigungszweige, in denen die Abgänger eine Position finden: 73% nehmen eine Stelle im privaten Sektor an. Die große Mehrheit von ihnen findet ihren Weg in die Wirtschaft und in die Politik. Worüber allerdings wenig gesprochen wird, sind jene Sciences Po Abgänger, die beschließen einen eher untypischen Werdegang einzuschlagen.
In zwei Gesprächen mit ehemaligen Studierenden des europäischen, deutsch-französischen Campus von Sciences Po Paris, werden solche alternativen Möglichkeiten ausgeforscht, um den Lesern neue Perspektiven zu eröffnen.

Par Cosima Sagmeister

Politique

Le 24 mars 2018 restera une date fatidique de la présidence Trump, voire de l’histoire de la politique américaine. A Washington D.C., pas moins de 800 000 personnes, dont une large majorité de jeunes lycéens et étudiants, ont pris part à ce qui pourrait être la plus grande manifestation que les États-Unis aient jamais connue.

Par Bilal Berady

Culture

« Aucun combat politique ne se mène avec la musique » lâche le rappeur Vald lors d’une interview sur Europe 1 en 2016. Un an plus tard, de retour sur cette même radio, le blondinet affiche même une profonde méconnaissance de la politique française, incapable d’identifier “le candidat de 39 ans à la présidentielle” évoqué par un journaliste. Valentin - de son vrai nom - présente pourtant une bonne poignée de points communs avec Macron : jeune, blanc, le verbe cinglant et précis.

Par Elie Chanteclair et Florent Gouy-Waz

Reportages

Nancy, semestre II. Je me prépare à partir en vacances pendant les deux semaines libérées. Je compare les vols, ça sera Prague. 35€ aller-retour avec Ryanair, c’est imbattable. Sur place tellement de choses à découvrir, d’églises à visiter, de ruelles à explorer. Nous dormons dans un Airbnb, 40€ par personne pour 4 nuits. Nous sortons en boîte et rentrons parfois en Uber. Et nous voilà acteurs de l’exploitation sociale, des dérives de l’uberisation et de la hausse des prix de l’immobilier. Rien que ça.

Par Marine Cardot