Facebook
  • Décryptages
AXIT Gender Equality #3: Le polyamour, qu'est-ce que c'est?

 

Dans une société où le mariage et le modèle familial traditionnel restent des valeurs très ancrées, certains couples font le pari d’une relation différente, et passent du couple exclusif ou fusionnel au couple ouvert ou fissionnel.

Sans doute grâce à la libéralisation des mœurs mais aussi à cause de la désillusion créée par le mariage traditionnel (qui s’illustre entre autres par la forte hausse du nombre de divorces), on observe une augmentation de couples ouvertement polyamoureux.

Le polyamour est une forme de relation dans laquelle les membres ont plusieurs relations amoureuses à la fois. Il n’y a pas de modèle type du couple polyamoureux, qui peut prendre plusieurs formes : une relation principale et d’autres secondaires ou plusieurs relations d’égale importance, où les membres peuvent être inclus dans la relation de base ou pas (cela peut être un « trouple » par exemple, où trois personnes sont dans une même relation amoureuse, ou bien un couple où chacun des membres a des relations en dehors).

Contrairement à certaines idées reçues, le polyamour n’est pas du libertinage (plusieurs relations mais purement sexuelles) ni de la tromperie. En effet, la condition principale pour les relations polyamoureuses est la transparence : les membres de la relation sont tous consentants et acceptent la multiplicité des relations.

La principale difficulté reste celle de mettre son ego de coté et d’accepter de se réjouir du bonheur de l’autre même si on n’en est pas directement responsable. Cela implique aussi de repenser le modèle du couple exclusif dans sa dimension de possessivité et de se poser des questions telles que : une personne peut-elle nous appartenir ? Tous les désirs de quelqu’un, soient-ils sexuels ou affectifs, peuvent-ils être comblés par une seule personne ? La jalousie dans un couple n’est elle pas liée à des questions d’ego plutôt que d’amour ? Ces questions n’ont pas de réponses toutes faites, puisque les attentes sont différentes selon les individus. Il n’y a donc pas de modèle qui soit parfait ! Malgré son essor, ce type de relation est toujours peu accepté, et plus particulièrement pour les femmes. Elles sont en effet souvent victimes des stéréotypes et sont accusées d’avoir peu de vertu et d’être obsédées par le sexe.

Le polyamour n’a absolument pas vocation à remplacer le modèle de couple traditionnel, puisque en terme de relation il n’y a pas de règles et chaque modèle est différent selon les individus qui la composent, mais il nous permet néanmoins de nous interroger sur des normes établies qui ne sont que rarement remises en cause, et ainsi de rendre les relations humaines plus libres, permettant à chacun d’aimer comme il/elle le souhaite.