Facebook
  • Campus
Du sport, de la boue et une belle performance

Nico avait un calendrier serré cette semaine. Il a traversé Nancy à une folle allure pour suivre ses petits sportifs préférés dans leurs péripéties.

On commence par le hand, lundi soir. L’équipe repart malheureusement avec une courte défaite de trois points d’écart, contre une équipe visiblement bien plus habituée à jouer ensemble. L’écart aurait pu être plus important si le téméraire gardien Lucas Poirrier n’avait pas stoppé la balle par trois fois avec sa tête, son ventre et sa mâchoire!

Le parcours de l’équipe 2 de volley s’arrête ce mardi, en ⅛ de finale. Malgré une équipe dépeuplée par le non moins sportif tournoi de laser game, elle repart la tête haute de cette saison universitaire. Leurs compères de l’équipe 1 n’auront même pas eu à faire le déplacement pour atteindre les ¼ de finale, puisque la légende des smashs surpuissants de Beyou, Thibault et Reka aura suffi à obtenir le forfait de leurs adversaires.

Jeudi n’a pas dérogé à la règle de la bonne vieille pluie nancéienne, pour le plus grand plaisir de nos équipes de rugby. Chez les filles, l’équipe s’incline 4 à 0 contre ces satanées stapsiennes, concède une courte défaite 1 à 0 lors de son deuxième match et s’impose 2 à 1 dans sa dernière opposition. Big up à une défense privée de ballon, qui a tout de même su rester solide. Elles sont actuellement classées deuxième. Leurs comparses masculins, eux aussi classés deuxième à l’issue de cette journée, affichent un bilan de 2 défaites et 2 victoires dans un nouveau format de rugby à 7 ce semestre. Le robuste Johann Ollu a su se servir à merveille de ses jambes de taureau pour inscrire un essai à la dernière seconde. Nico en tremble encore !

L’équipe masculine de foot s’internationalise avec ce match au Luxembourg. Arrivés sains et saufs malgré la conduite agressive, voire douteuse de certains pilotes dont on taira le nom, le résultat escompté n’est pas au rendez-vous dans ce ⅛ de finale. La compétition s’arrête donc ici sur le score de 3 à 1. Espérons que la victoire sera au rendez-vous lors du WEIS qui se profile. Le bisou déposé par Raphael Hasenknopf sur la chaussure de Alex Braley, capitaine du foot victorieux aux collégiades, sera-t-il suffisant ?

Par ailleurs, quelques performances sont à noter cette semaine. Un grand basket organisé mercredi à la Pep a rencontré un franc succès. Enfin, Nico Le Sport félicite Mr Jeremias Timoner pour une performance pas piquée des hannetons : le bougre a dressé un drapeau à la force de ses fesses pour la réussite du traditionnel calendrier ‘dieux du stade’ du BDS.