Facebook
  • Décryptages
Le plaisir féminin
Qu’est-ce que c’est ?

Le sexe féminin a longtemps été oublié. Ce n’est que depuis 2017 que les livres de SVT le représentent correctement pour l’enseignement. Il est pourtant plus que temps de lever le voile du plaisir féminin. Aujourd’hui encore, nombreuses sont les femmes qui prétendent avoir un orgasme avec leur partenaire. Mais est-ce parce que nous ne connaissons pas notre corps nous-même ou parce que les femmes ne sont simplement pas capables de ressentir autant de plaisir que les hommes ?

D’un point de vue biologique, les femmes ont un organe génital plus sensible que les hommes à cause des corpuscules dits de ‘volupté’. Pourquoi 80 % des femmes ont-elles donc des difficultés à éprouver un orgasme ? Pour deux raisons : D’abord parce que, dans notre éducation, l’exploration de la sexualité féminine est encore un sujet à controverses. De plus, le plaisir n’est pas uniquement quelque chose de physique. Certains psychologues et médecins considèrent que l’incapacité de jouir est une transcription des inégalités entre les hommes et les femmes, ayant lieu à cause d’un manque d’estime de soi. Le gynécologue Sylvain Mimoun estime lui que laisser la sexualité féminine dans l’ombre a conduit à la dominance de l’homme au quotidien dans des domaines encore trop nombreux. Pour sortir de cette impasse, les femmes devraient alors s’interroger sur le rapport qu’elles ont avec leur propre corps en explorant leur plaisir via la masturbation et ce faisant se libérer d’une oppression sociale considérable.

Des sites éducatifs comme OMGYes voient maintenant le jour afin d’apprendre aux femmes à découvrir leur sexualité. Sur ce site, on peut trouver des vidéos et textes explicatifs sur les différentes manières d'atteindre un orgasme, sans être infantilisant ou dénigrant. En apprenant à son partenaire ce qui plait, la sexualité commune serait améliorée, mais une plus grande égalité de sexes pourrait également être atteinte en rendant les femmes plus indépendantes quant à leur propre plaisir. Soyons donc honnêtes, francs et ouverts afin de démystifier la sexualité féminine.