Facebook
  • Culture
Le sport, une question de culture?

Afin de mener à bien cette enquête de haute volée, prenons en exemple les dix sports les plus populaires en France et en Allemagne (campus franco-allemand oblige). Egalité sur le premier sport: le foot figure en haut du tableau chez les deux pays. Les raisons de cette passion semblent cependant différentes. En effet, en France, le football s’implante un peu plus tardivement que chez ses voisins, notamment parce que le rugby est déjà le sport du peuple aux yeux des Français. Ainsi, le ballon rond quitte définitivement le banc de touche dans les années 70, grâce à un certain Philippe Séguin (tiens, le nom vous dit quelque chose?), passionné de foot et qui le présente comme un service public (les beaux discours, ça sert). D’où une prise de vitesse de la politique de formation de jeunes sportifs. Pour ce qui est des sports de balles et de l’Allemagne, il pourrait exister un autre facteur: la mentalité. C’est en tout cas ce que déclare Igor Froböse, professeur à l’université des sSports de Cologne. En effet, les Allemands verraient le sport comme un lieu de rencontres sociales et d’échanges avant tout. Les sports d’équipes et l’ambiance des stades qui accompagne les matchs s’accordent donc particulièrement bien avec cet esprit de communication et d’échange festif, et cette idée que toute la famille puisse y participer, de manière active ou passive. Partant de là, les systèmes de ligues deviennent de plus en plus structurés et le réseau des clubs toujours plus important. Les sports de balles se développent, d’où la place du foot et du hand (7ème) dans les 10 sports les plus populaires des Allemands. A noter que pour le handball, le côté très télégénique du jeu est aussi mis en avant pour expliquer l’attractivité du sport. De plus, le facteur historique n’est pas négligeable, puisque le football devient un symbole d’une Allemagne de l’Ouest victorieuse avec le “miracle de Bern”, et un titre de champion du monde acquis dès 1954.

On retrouve cette même importance de l’histoire et particulièrement des traditions si on prend l’exemple de l’équitation en France, 3ème sport le plus populaire (elle n’est que 8ème enImages Gratuites : fille, femme, cheveux, sport, jouer, doux ... Allemagne). Au XVIIème siècle, l’équitation constitue un véritable rite de passage pour la noblesse, et gardera sa place d’exception pendant 2 siècles grâce à l’attachement des français pour leur cavalerie militaire. Cette dernière est un point fort de l’armée française et l’école de cavalerie de Saumur prend de l’ampleur. Cet actuel “Cadre Noir” permet aux traditions et à la rigueur équestre de perdurer et de se démocratiser au cours du XXème siècle, ou le cheval perd son rôle exclusivement militaire. Aujourd’hui, les cavaliers expliquent leur passions par le lien unique créé entre l’animal et l’homme ainsi que l’harmonie entre les deux nécessaire à ce sport. On n’en déduira pas que les Français préfèrent un cheval à des coéquipiers bipèdes, mais pas loin…

Autre différence majeure dans les préférences du couple franco-allemand: l’athlétisme. Les Français semblent en délaisser les clubs, alors que l’athlétisme (et toutes les disciplines que le sport recoupe) constitue la 6ème discipline préférée des Allemands. Ce sport avait pourtant été mis à l’écart depuis les années 2000 mais est revenu en force aux Championnats d’Europe de Berlin. En effet, les athlètes allemands ont su redorer les blasons de leurs épreuves ( médaille d’or pour la sauteuse Malaika Mihambo, pour le sauteur en hauteur Przybylko…), ce qui les a particulièrement médiatisés en comparaison d’une Mannschaft qui rentrait battue à la maison à la même période. Il en avait été de même lors du dernier pic de popularité pour la Leichtathletik, vers 2000: les Allemands avaient tout raflé en 98, puis en 2002. Cependant, ici, on observe aussi des innovations dans la manière de présenter le sport: le “côté comm’” s’est chargé de mettre en valeur les champions par plusieurs publications dans Playboy ou au milieu d’une histoire de Donald Duck, ainsi que de privilégier les horaires de soirée pour la diffusion des épreuves qui se faisait d’ailleurs aussi en ligne.

Les excellFichier:Yannick Noah (Davis Cup).jpg — Wikipédiaentes performances de l’Allemagne sont aussi à l’origine du boom du tennis, un des sports les plus pratiqués par les Allemands depuis les années 80. Une longue histoire d’amour donc, qui a commencé quand Steffi Graf et Boris Becker, deux légendes allemandes du tennis mondial, ont gagné leur premier titre ensemble à Wimbledon. Becker créait l’exploit du haut de ses 17 ans, Graf gagnait en même temps que lui quatre ans plus tard. Il leur a suffi d’enchaîner les victoires pendant près de 20 ans pour que le tennis conquiert le coeur des Allemands, et trouve aujourd’hui un nouveau souffle dans des joueurs comme Zverev. En France, le tennis est aussi particulièrement populaire, mais mieux vaut peut-être ne pas savoir quand a eu lieu la dernière victoire d’un Français en Grand Chelem… Pour s’épargner la nostalgie de Noah, Nico émet plutôt l’hypothèse que Roland Garros étant médiatisé tous les ans en France, même avec de faibles rangs mondiaux, les joueurs français trouvent un public à domicile.

Voilà donc comment s’expliquent les différences entre Français et Allemands, et plus généralement entre pays, pour leurs sports préférés. Cela dépend donc des résultats importants qu’a connu la fédération et des performances de ses athlètes, de l’organisation d’un événement médiatisé. Les facteurs culturels tels que la mentalité du pays ou le passé historique de ce dernier avec le sport s’avèrent aussi être à constater. Néanmoins, Nico ne comprend toujours pas, d’autant plus quand il voit le fameux Jonas Ribot sur un terrain, pourquoi les Allemands ont si peu accroché au rugby. Mais surtout, une dernière réelle question s’adresse aux compatriotes de Nikolaus. Le golf fait partie de vos sports préférés. Oui, le golf. Et la seule source qui tente d’expliquer ce phénomène inquiétant s’intitule “Warum die Deutschen es lieben, Golf zu hassen”. WARUM SPIELEN SIE ALSO DIESEN LANGWEILIGEN SPORT, WENN SIE IHN SOGAR HASSEN??* Sur cette ouverture par une problématique complexe, Nico vous laisse aller pratiquer une activité physique régulière. Bises sportives à un mètre de distance.

 

* Wenn Sie Informationen dazu haben, wenden Sie sich bitte an die Redaktion von Parvenu.