Facebook
  • Culture
Notre dossier : le Festival International du Film Nancy-Lorraine
Dans le cadre du Festival International du Film Nancy Lorraine, Court-Mais-Trash et Der Parvenu se sont associés pour écrire une série de critiques des films présentés en avant-première

 

Le Festival qui a duré neuf jours du 26 août au 4 septembre, et rassemblé des milliers de personnes en salles ou en plein-air dans la cour de la Manufacture avait pour focus trois thèmes : le cinéma germanophone et allemand, l’Amérique du Sud, ainsi que la migration et les réfugiés.

Fleur Klein, Margot Ossoala, Armand Desponts et Alexandre Bogdanoff ont assisté, chacun d'entre eux, à une avant-première programmée dans le cadre du festival. Ils nous en livrent leurs impressions en quatre critiques dans ce dossier.


"La Danseuse", L’histoire méconnue de la «fée électrique» du siècle dernier 

par Margot Ossola

Le premier film de Stéphanie di Giusto nous plonge dans un univers féerique et lointain, en faisant découvrir aux spectateurs l’histoire méconnue de la pionnière de la danse moderne du siècle dernier : Loïe Fuller. Stéphanie di Giusto nous présente fidèlement la biographie de la « fée électrique » de la Belle Epoque. Le numéro de Loïe Fueller (Soko) est une synesthésie : enveloppée dans des longs tissus de soies, elle associe sa danse tournoyante à un jeu de lumières colorées par les projecteurs électriques. Loin des schémas rigides de la danse classiques, elle incarne l’idéal contemporain de l’artiste de la ville-lumière avant-gardiste. Malgré son statut de muse auprès de nombreux artistes et poètes de l’époque (Mallarmé et Rodin), elle sombra dans l’oubli et se laisse détrôner par Isadora Duncan (Lily Rose-Depp)... Lire la suite


Coup de cœur à Cannes, coup de foudre à Nancy : "Divines", fresque plus féministe que gangsta

par Fleur Klein

Gagner beaucoup d’argent et quitter sa banlieue : telles sont les aspirations de l’ambitieuse Dounia. Vivant seule avec une mère instable, la jeune fille commence par voler dans les supermarchés, pour finir dans le cercle fermé de Rebecca, dealeuse aboutie. Celle-ci incarne, pour Dounia et sa meilleure amie, une sorte de mère sacrée. Liant comédie et tragédie, Divines bouleverse les codes et met en avant le caractère brave et culotté des deux filles – elles ont du « clito », comme elles disent... Lire la suite


Dans "Mercenaire", Candide est wallisien

par Alexandre Bogdanoff

En lisant le synopsis de Mercenaire, l’histoire un wallisien émigré en France qui tente de percer dans le milieu du rugby, on pense aller voir un film presque social, sur l’intégration et le monde du sport. Aux dires du réalisateur, le sens du film est pourtant ailleurs. Chassé du cocon wallisien, le héros doit accomplir un long voyage initiatique par-delà les océans, tel un Candide du XXIème siècle... Lire la suite

 


 "Soy Nero" Green Card Soldier

par Armand Desponts

Après s'être fait déporter au Mexique, pays de ses parents, Nero décide de repasser la frontière coûte que coûte. De l'autre côté du mur, il n'a qu'un seul plan pour échapper au sombre destin des clandestins : s'engager dans l'armée pendant deux ans afin d'obtenir la Green Card et devenir citoyen américain... Lire la suite