Facebook
  • Campus
Elections du BDE : Bier der Einheit l'emporte de justesse
Avec un score de 51,2%, Bier der Einheit remporte cette élection du Bureau des Etudiants après une semaine de campagne acharnée. Réactions à chaud des candidats.
  • Philippe Pernot. Le BDE après le dépouillement

 

Le suffrage universel a parlé. Du dépouillage de l'élection visant à désigner le BDE de première année, est sorti un résultat extrêmement serré : Bier der Einheit remporte 68 voix sur 133, ce qui l'amène à un score de 51,2%. Seulement cinq votes séparent les deux listes : ayant obtenu 63 votes, Sciences Spass culmine à 47,3% des suffrages. Autre résultat - qui lui contentera tout le monde - celui d'une très forte participation : 84% des inscrits se sont déplacés jusqu'au bureau de vote.

"On savait que ce serait très serré", avoue Jeanne, membre de la liste vainqueure, encore sous le choc du résultat. "La campagne était une expérience inoubliable, mais je pense qu'on est tous soulagés que ce soit terminé", ajoute-t-elle. "Ca a été dur, confirme Sean, de la même liste. On se voyait tous les soirs, en général vers 22h, après que les activités des uns et des autres soit terminées. On passait notre temps à répondre aux questions sur Ask pendant les cours". Et maintenant ? "On souhaite avant tout faire un gros câlin à Sciences Spass, répond Sean. On a prévu de se revoir tous ensemble, comme le soir de la fin de la campagne". "Comme première action, on souhaite planifier avec le reste du BDE une soirée parrain-marraine, complémentaire de la journée parrain-marraine, ajoute Jeanne. Même si on est conscient d'avoir à assumer des responsabilités importantes, on ne ressent pas d'appréhension". Du côté des vaincus, le résultat est d'abord un motif de satisfaction. "Même si on a perdu, on est contents du score très serré, confie Eliette. On s'est tous amusé à faire la campagne en faisant du mieux que l'on pouvait. Maintenant, on souhaite au nouveau BDE une belle réussite".

Les membres 2A du BDE se félicitent de l'issue de la semaine. "La campagne a été  belle et active, les elections sont maintenant institutionnalisées et annoncées de longue date, d'ou la forte participation", nous explique Karim Ouazzani, membre 2A du BDE. Lucas Stutzmann, lui, croit au sérieux des nouveaux élus: "le programme de Bier der Einheit met en avant les journées à thème, que nous avions peut-être un peu délaissés l'an dernier". "Je suis certaine que les candidats des deux listes continueront à s'entendre, vu leur bonne entente pendant la campagne", conclut Esther, présidente du BDE.