Facebook
  • Campus
CVC : Interview de Paul BEYOU de la liste Paul/Adélie
  • « Notre programme c’est vos idées » : est-ce que ce n’est pas un peu facile de ne proposer aucun programme concret sachant qu’avec ce slogan, vous êtes sûr de séduire tout le monde mais moins de pouvoir répondre aux demandes ?

PAUL : Je ne pense pas. Notre programme repose certes sur les idées collectées dans la boîte, mais surtout sur trois idées majeures. La première serait de représenter notre campus et de soutenir M. Laval sur le plan de la réforme du Collège Universitaire. Ensuite, l’un de nos objectifs majeurs est de rénover le foyer, notamment en y installant de nouveaux canapés. C’est parfaitement faisable : M. Besson nous a déjà adressé un devis, il nous suffira de présenter cette idée au CVC et à M. Laval. Et finalement, le dialogue avec les étudiants constitue notre troisième grand axe. Nous souhaitons recueillir le maximum d’idées et représenter les intérêts du campus entier et non les intérêts individuels : c’est pourquoi nous avons installé cette boîte à idées.

  • Vous voulez rendre le campus de Nancy « Great Again ». Pourquoi une référence à Donald Trump ?

PAUL : C’était effectivement juste une référence. Bien sûr nous ne soutenons pas Donald Trump, c’était un petit clin d’œil comme ça… Pour cette campagne… (Blanc gênant ndlr)… Pour avoir un slogan aussi…

  • En parlant de slogan, vous prônez la diversité du campus, pourtant vous êtes tous les deux « franco-français ». Comment comptez-vous mettre cette volonté en œuvre ?

PAUL : C’est une question de représentation. On peut très bien être franco-français et être proche d’allemands, d’italiens, nous n’avons vraiment pas de problème avec ça. Adélie par exemple parle très bien anglais, ça ne pose pas de problème !

  • Pouvez-vous décrire votre liste en trois mots ?

PAUL : Sérieux, innovateur, représentation.

  • Pour finir, un petit message à votre électorat ?

PAUL : Nous ne cherchons pas simplement à séduire les électeurs, mais à développer de nouvelles idées, de nouveaux projets, notamment avec la boîte à idées. Celle-ci sera remise aux vainqueurs de cette élection pour continuer à garder un lien entre les élus et les étudiants. C’est une concurrence positive, créatrice d’idées.




Propos recueillis par Laura DAMBLEMONT