Facebook
  • Campus
Élections du CVC: à vos bulletins de vote !
Les élèves du campus de Nancy doivent élire leurs représentants au Conseil de Vie du Campus, ce vendredi 30 septembre. Ces élections, en opposition à celles du BDE, représentent généralement le côté plus sérieux de la vie de campus, même s’il souffre de faiblesses institutionnelles. Propos recueillis par Juliette Rios et Elise Mazurié.

 

Ce conseil se compose de deux représentants élus des élèves, des présidents des associations de l’AS, du BDE et du BDA (seules associations permanentes du campus), et d’au moins deux représentants des syndicats. Assistent également aux réunions un membre de l’administration, M. Laval ou Mme Grimberg, ainsi que Sébastien Muñoz (responsable audiovisuel) et Gabriel Besson (régisseur des locaux).

Le rôle de ce conseil est de mettre en relation l’administration et les étudiants sur les sujets des conditions de vie, des cours ou encore de la vie sur le campus. Les élèves peuvent y faire des propositions sur le budget notamment ou sur des aménagements dans le campus (planning de nettoyage de la cuisine par exemple) et faire remonter les revendications des étudiants lors des deux réunions semestrielles. Cependant, le CVC peut aussi se réunir hors-planning en cas d’évènements exceptionnels. Les élus établissent eux-même l’ordre du jour, et choisissent les points qu’ils souhaitent discuter.

Si des candidats aux élections 2016 qualifient le CVC de “primordial”, une ancienne élue tient à nuancer l’enthousiasme: “Nous commencions la discussion en abordant les points un à un. A chaque point, M. Laval commençait par nous dire que nous ne pouvions pas, en tant qu’étudiants, comprendre ses motivations et que nous ne voyons pas le travail que l’administration fournissait. Il apportait des réponses lisses, évasives à nos questions et propositions. Il avait toujours une excuse pour décrédibiliser notre démarche. Il était très rare, voire inexistant, que des changements proposés par les étudiants élus au CVC aient pu se réaliser. Les réunions du CVC permettaient à l’administration de démontrer sa puissance et sa supériorité par rapport à des étudiants élus avec 36% de participation, considérés comme incapables d’en comprendre les enjeux”.

Toutefois, la situation pourrait changer grâce à la réforme du Collège Universitaire, nous confient deux anciens élus au CVC. Il reste que le Conseil souffre de faiblesses considérables, puisque les propositions des élus étudiants ne sont pas contraignantes. L’absence de transparence médiatique semble renforcer ce phénomène. À quand donc une vraie démocratie étudiante?
 

 

Retrouvez les interviews de : 

Chez les 1A 

Lilit et Rayenn

Fériel et Simon

Paul et Adélie

Priscille et Clément

 

Chez les 2A :

• Marie et Lenz

• Christopher et Lenny