Facebook
  • Culture
Les Nocturnes étudiantes, de la fête à l’engagement
Rassemblement des jeunes de la rentrée 2016, les Nocturnes étudiantes ont eu lieu il y a 10 jours sur la place Carnot. Le dispositif de sécurité a été fortement renforcé dans le cadre du plan Vigipirate.
  • Pour naviguer entre les photographies, utilisez les flèches à droite et à gauche. 
    Pour naviguer entre les photographies, utilisez les flèches à droite et à gauche. 

 

Jeudi 29 Septembre, place Carnot. De nombreux jeunes se pressent devant les barrières pour accéder au site en émoi. Les Nocturnes Etudiantes 2016 sont lancées. Une organisatrice explique que l’an dernier, plus de 14.000 étudiants se sont pressés sur la place. Pour des raisons de sécurité, l’évènement se déroule cette année sur le cours Léopold, plus facile à évacuer en cas de danger. Des vigiles sont également mobilisés. Un important dispositif de sécurité qui n’a pas découragé les étudiants. Ils sont encore des milliers au rendez-vous cette année, naviguant entre les stands d’associations étudiantes de Nancy.

Derrière cette grande messe se tient Fédélor, la Fédération étudiante de Lorraine. L’association organise des évènements dans les grandes villes de la région. Elle a pour mission la promotion de la vie associative. “Ce genre d’événements peut donner envie aux étudiants de s’investir”, affirme une organisatrice.

Les Nocturnes réunissent une trentaine de stands d’association étudiantes, de bars, de restaurants…  Le tout dans la bonne humeur et la joie de vivre. En avançant dans les allées, une enseigne familière attire l’oeil. Devant le stand du pub McCarthy, de nombreux jeunes se pressent pour participer à un jeu de dés, avec des canettes de Red Bull à la clé. Non loin, la scène installée pour l’occasion voit se succéder plusieurs groupes de rock, dont la musique endiablée emplit la nuit noire.

Fédélor assure que sa promotion lors des Nocturnes permet aux étudiants de renouer avec l’associatif. Elle les incite à contacter des membres de l’association pour mieux découvrir cet aspect de leur cursus universitaire, qui « apporte beaucoup ». Fédélor et toutes les associations étudiantes de Nancy vous donnent rendez-vous l’année prochaine pour poursuivre cette belle tradition.

 

par Salomé Hénon-Cohin